Quelle sécurité sociale pour les personnes handicapées ?


En tant que personne adulte handicapée, la loi Handicap prévoit une protection sociale particulière pour vous. C’est la Sécurité Sociale qui prend en charge les personnes handicapées, et leur permet de bénéficier de certaines aides financières et autres dispositifs selon les différents cas de figure.

La protection sociale des personnes handicapées selon le régime

Pour les personnes handicapées exerçant une activité rémunérée

C’est bien l’Assurance Maladie qui gère les indemnités journalières dans le cadre d’une affiliation au régime général.

Pour les personnes handicapées n’exerçant pas d’activité rémunérée

Vous avez le droit de faire une demande d’admission au régime général :

  • en tant qu’ayant-droit (= bénéficiaire au même titre que les autres assurés)
  • si vous bénéficiez de l’AAH
  • si vous bénéficiez d’une pension d’invalidité
  • si vous bénéficiez d’une pension de retraite

Pour les personnes handicapées ne pouvant prétendre au régime d’affiliation générale

C’est une affiliation à la Couverture Maladie Universelle dont il s’agira.

Quelle prise en charge pour les personnes handicapées ?

La prise en charge des soins des personnes handicapées est de 100 % dans les situations suivantes :

Cas de figure N°1 : si votre handicap relève de la liste des 30 ALD (Affections de Longue Durée). Votre handicap doit être lié à l’une de ces affections.

Cas de figure N°2 : si vous bénéficiez d’une aide financière pour un accident du travail / une maladie professionnelle (taux équivalent ou inférieur à 66.66%).

Cas de figure N°3 : si vous bénéficiez d’une pension d’invalidité : pension de retraite après pension d’invalidité et/ou pension de veuf(e) invalide.

Bon à savoir : si vous bénéficiez de l’AAH (Allocations aux Adultes Handicapés), vous ne pouvez pas prétendre à une CMU, sauf cas exceptionnel.