Prothèses auditives : Quels sont les remboursements effectués par la CPAM ?


Si vous souffrez de troubles importants de l’audition, l’Assurance Maladie est en mesure de rembourser les dispositifs utilisés pour améliorer les performances de votre ouïe. Pour cela, avant de vous rendre chez un audioprothésiste, vous devez absolument avoir une prescription médicale. Sur la base des tarifs officiels, les prothèses auditives sont remboursées à 60 % par la sécurité sociale. Si vous avez moins de 20 ans, le tarif de base va de 900 à 1 400 € — selon la classe de l’appareil prescrit. Si vous avez plus de 20 ans, la base de remboursement est de 199,71 €, quelle que soit la classe de l’appareil. En revanche, si vous souffrez à la fois de cécité et de déficience auditive, vous bénéficiez du remboursement des moins de 20 ans –, et ceci quel que soit votre âge.

Qu’est-ce qui est inclus dans les tarifs de prise en charge des prothèses auditives ?

L’Assurance Maladie prend en charge de nombreux éléments liés au traitement de votre déficience auditive dans son forfait de base – outre le simple achat de l’appareil. La prise en charge par l’audioprothésiste est remboursée, tout comme les frais d’adaptation de l’appareil à votre oreille. Votre éducation prothétique, vous permettant de vous familiariser avec l’outil, est également remboursée – tout comme votre suivi.

Comment être remboursé par la sécurité sociale de son achat d’appareil auditif ?

Pour obtenir une prise en charge de l’Assurance Maladie, vous devez demander un devis à votre audioprothésiste. Sur le document, plusieurs éléments doivent apparaître : le prix de l’appareil et le tarif des prestations annexes (éducation, adaptation de l’appareil à l’oreille, etc.). Tous les éléments comme la marque, le modèle et la référence commerciale du sonotone doivent être renseignés, ainsi que les prestations de suivi périodique et leur coût. Sur le site de l’Assurance Maladie, vous pouvez télécharger un modèle de devis d’appareillage auditif.