Quel régime de la sécurité sociale s’applique au statut d’apprenti ?


Les apprentis sont des assurés sociaux relevant du régime général de la sécurité sociale. Tout comme un salarié, ils bénéficient du remboursement des soins en cas de maladie ou de maternité et peuvent percevoir des indemnités journalières en cas d’arrêt maladie, de congé maternité ou paternité. Concernant les accidents de travail et maladies professionnelles, l’apprenti est également protégé dès le 1er jour de son contrat – que l’accident arrive dans son entreprise, au centre de formation ou sur les trajets menant à ces deux lieux.

En tant qu’apprenti, comment suis-je indemnisé en cas d’arrêt de travail pour maladie ?

L’apprenti jouit des mêmes droits qu’un salarié et peut, en cas d’arrêt maladie, percevoir des indemnités journalières. Cependant, comme pour n’importe quel employé, il doit remplir certaines conditions en vue d’obtenir ces indemnités : cotiser suffisamment, chaque mois, pour la sécurité sociale et pouvoir justifier d’un nombre d’heures de travail minimal. Pour l’apprenti, les heures de travail ne sont pas uniquement les heures passées en entreprise. Le temps passé en CFA pour la formation théorique est aussi comptabilisé, ce qui permet plus facilement d’être indemnisé en cas de maladie.

Quelles sont les différences entre les indemnités journalières de l’apprenti et celles du salarié ?

Les indemnités journalières sont calculées, pour l’apprenti, sur le pourcentage du SMIC qu’il touche – variable selon son âge et son avancement dans les études. Pour savoir le montant de votre indemnité journalière, il suffit d’utiliser le pourcentage du SMIC que vous touchez chaque mois et d’y retirer 11 %. Par exemple, si vous avez 19 ans et si vous êtes en 2ème année de formation, vous touchez 49 % du SMIC. Le montant de votre indemnité journalière s’élève à 38 % de votre salaire.