Comment les prothèses dentaires sont-elles remboursées par l’Assurance Maladie ?


Une grande majorité des prothèses dentaires sur le marché fait l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale. Cependant, il est important de connaître la liste des prothèses remboursées avant d’envisager un soin dentaire. Parmi elles, on trouve la couronne, l’Inlay-core, l’Inlay-core à clavette, l’appareil dentaire partiel ou complet et le bridge de trois éléments.

Quel est le tarif des prothèses dentaires ?

Si le prix des consultations et soins est encadré par les conventions, le tarif des prothèses dentaires est libre. Malgré tout, les professionnels sont tenus par l’Assurance Maladie de fixer des coûts « avec tact et mesure » et de vous en informer avant toute intervention. Concrètement, si vous voulez obtenir une prise en charge de la sécurité sociale, il faut obtenir un devis écrit comportant des éléments comme la description détaillée du traitement et des matériaux, le montant des honoraires ainsi que le tarif remboursé par l’Assurance Maladie.

Quels sont les remboursements des prothèses dentaires ?

Les prothèses dentaires sont remboursées à 70 % par la sécurité sociale, sur la base de tarifs préétablis, dits « de responsabilité ». Ces prix restent indicatifs puisque, dans la réalité, le coût des prothèses dentaires est souvent largement supérieur. Toutefois, on sait qu’une couronne est remboursée sur la base de 107,50 €, l’inlay-core est pris en charge sur une base de 122,55 € (et 144,05 € quand il est à clavette). L’appareil dentaire pour 1 à 3 dents est remboursé selon le prix conventionnel de 64,50 € — le coût de responsabilité passe à 182,50 € pour un appareil intégral. Enfin, le bridge comprenant trois éléments – à savoir 2 dents piliers et 1 élément servant à remplacer la dent absente – est remboursé à 70 % sur une base forfaitaire de 279,50 €.