Comment bénéficier d’un numéro d’immatriculation de sécurité sociale ?


Le numéro de sécurité sociale est utile pour tout assuré social : il lui permet de communiquer facilement avec sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Généralement, il est aussi demandé par d’autres organismes comme la Caisse d’Allocations Familiales ou encore les Caisses de retraite. Pour réaliser un contrat de travail, l’employeur a également besoin de votre numéro de sécurité sociale : il sert à déclarer le salarié pour qu’il bénéficie de l’assurance en cas de maladie, d’accident du travail ou de maladie professionnelle et qu’il cotise pour la retraite. Pôle Emploi, les mutuelles, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH) et les établissements de santé utilisent également votre numéro de sécurité sociale.

Comment être immatriculé à la sécurité sociale ?

Pour bénéficier d’un numéro de sécurité sociale, il faut être immatriculé à la sécurité sociale. Ce processus se fait automatiquement lorsque l’on naît en France : le numéro est attribué par l’INSEE à partir du document d’état civil fourni par la mairie, suite aux démarches faites par les parents pour déclarer la naissance du bébé. À 16 ans, le jeune connaît son numéro en recevant sa première carte vitale. Avant, il dépend de ses parents comme ayant-droit et utilise leur numéro de sécurité sociale pour le remboursement des frais de santé.

Comment avoir un numéro de sécurité sociale lorsque l’on est né à l’étranger ?

Une personne venant vivre en France tout en étant née dans un autre pays ne possède pas de numéro de sécurité sociale. Si elle n’a pas de travail, elle doit se rendre à sa CPAM afin de s’immatriculer. Si elle a un emploi dans l’agriculture, il faudra s’adresser à la MSA et si elle travaille en indépendant, c’est auprès du RSI qu’elle obtiendra sa carte vitale, en justifiant son identité et en fournissant des documents d’état civil.