Quel est le montant de la pension d’invalidité ?


Quand un individu est victime d’une maladie handicapante ou d’un accident d’origine non professionnelle, il peut toucher la pension d’invalidité sous certaines conditions. Si sa réduction de capacité de travail entraîne une importante baisse de revenus, la pension peut intervenir pour l’aider à garder un niveau de vie convenable. Concrètement, la perte – au niveau des revenus ou de la capacité à travailler – doit être d’au moins deux tiers afin de prétendre à cette aide.

Quelle est la somme mensuelle versée pour une pension d’invalidité ?

Le calcul de la pension d’invalidité se fait en prenant en compte plusieurs facteurs : ainsi, d’une personne à l’autre, le montant peut être différent. Dans un premier temps, le salaire annuel moyen est un élément déterminant : l’Assurance Maladie prend en compte vos 10 meilleures années d’activité pour se constituer une idée précise de votre salaire. Par la suite, un autre paramètre intervient : la catégorie d’invalidité. Cette dernière, entre 1 et 3, évalue l’ampleur de votre handicap.

Comment la catégorie d’invalidité est définie ?

La catégorie d’invalidité est définie selon des critères précis. En catégorie 1, vous pouvez encore travailler (à temps partiel ou dans des conditions aménagées). En catégorie 2, vous n’avez plus la possibilité d’exercer votre métier. En catégorie 3, vous ne pouvez pas travailler et vous avez besoin d’un tiers pour des actes de la vie quotidienne.

Quel est le montant de cette pension par catégorie ?

La catégorie d’invalidité n’est pas le seul facteur servant à faire le calcul de la pension d’invalidité, puisque l’on utilise aussi votre salaire. Malgré tout, des fourchettes ont été établies. Le montant minimum est de 281,66 € toutes catégories confondues. Le plafond mensuel est de 935,36 € en catégorie 1 et 1 609 € en catégories 2 et 3. Enfin, pour la catégorie 3, une majoration de 1 308,08 € est prévue pour l’intervention d’une personne aidant aux tâches du quotidien.