Comment les frais de santé sont-ils pris en charge lorsque l’on est sans activité professionnelle ?


Perdre son emploi est rarement un événement joyeux, même si en France Pôle Emploi est relativement généreux durant plusieurs mois ou années en fonction de la durée d’activité exercée. Il verse un revenu qui permet d’effectuer une nouvelle recherche de travail sans avoir à se soucier, pendant un certain temps, de payer son logement et sa nourriture. Qu’en est-il lorsque l’on tombe malade, ou ne serait-ce que pour une consultation chez le médecin pour une prestation bénigne ?

La sécurité sociale pour tous

La sécurité sociale continue à exercer sa fonction de protection sociale même lorsqu’une personne n’a plus de travail. Elle opère dans le secteur de la maladie, de l’accident du travail, de la retraite, et de la famille en général. C’est, par le biais de cotisations de chaque personne active en France, que ce système solidaire est rendu possible, même si aujourd’hui les dépenses de la sécurité sociale sont nettement plus importantes que les rentrées d’argent, pour différentes raisons (population vieillissante exigeant plus de soins, taux de chômage important, solidarité auprès des étrangers, etc…).

La couverture complémentaire

Pour la partie financière non remboursée par la sécurité sociale, chaque individu est en droit de souscrire une mutuelle. En effet celle-ci présente l’avantage de compléter les remboursements de frais médicaux, de manière plus ou moins importante en fonction du contrat choisi, et par conséquent de son coût.

Revenus insuffisants et pas de mutuelle ?

Pour les personnes qui, au chômage ou non, n’ont pas la possibilité financière de régler les sommes que la sécurité sociale ne rembourse pas, la France met à leur disposition la carte Couverture Maladie Universelle (CMU), reconductible chaque année, qui présente l’avantage de prendre en charge la totalité du restant dû après le remboursement de la sécurité sociale. Certaines conditions telles que le revenu et l’ancienneté de résidence sur le sol français sont prises en compte pour en bénéficier.