Quelles sont les démarches pour informer ma CPAM de mon changement de banque ?


Tout assuré social est en droit de changer de banque et de continuer à percevoir ses remboursements sociaux. Pour informer votre CPAM de votre changement de banque, il suffit d’adresser – dès que possible – un Relevé d’Identité Bancaire (RIB) ou Relevé d’Identité Postale (RIP) à votre caisse de référence. Sur le courrier que vous faites parvenir, pensez à indiquer votre numéro de sécurité sociale, afin que le changement d’établissement bancaire soit bien attribué à votre compte d’assuré social.

Dans quelles situations dois-je réaliser une déclaration de changement de banque à ma CPAM ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire spontanément, la déclaration de changement de banque ne se fait pas uniquement lorsque vous déplacez votre argent d’un établissement bancaire à un autre. En effet, un simple changement d’agence (notamment suite à un déménagement) ou l’ouverture d’un nouveau compte dans le même établissement implique de réaliser la même démarche auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie (envoi du RIP ou RIB accompagné du numéro de sécurité sociale au plus vite).

Puis-je percevoir mes remboursements sociaux si je suis interdit bancaire ?

Être interdit bancaire n’empêche pas d’avoir droit à une couverture sociale. Dans l’objectif de recevoir vos remboursements et – éventuellement – vos indemnités journalières, il est possible d’ouvrir un compte de dépôt dans un établissement de crédit, à la Poste ou auprès des services financiers du Trésor Public.

Quel courrier adresser à la CPAM pour déclarer un changement de banque ?

Pour informer votre CPAM de votre changement de banque, vous pouvez simplement écrire une lettre avec votre numéro de sécurité sociale et joindre un RIB ou RIP imprimé. Sinon, vous pouvez réaliser une lettre simple en indiquant le nom de la banque, son code, le code du guichet, le numéro de compte, la clé RIB, le titulaire du compte et son adresse.