De quel régime de sécurité sociale dépend-on lorsque l’on est à la fois étudiant et salarié ?


La particularité de l’étudiant en alternance est la suivante : il est à la fois étudiant et salarié, ce qui constitue, pour lui, un double statut. L’alternant possède une carte étudiant et bénéficie de tous les avantages qui y sont liés (réductions dans les cinémas, notamment). En revanche, pour la sécurité sociale, son statut étudiant ne prédomine pas : il dépend du régime général.

Comment bénéficier de la sécurité sociale quand on travaille en alternance ?

Le travail en alternance est, bien souvent, la première véritable expérience professionnelle d’un jeune. Ainsi, puisqu’il est théoriquement affilié au régime général, il doit réaliser les démarches nécessaires afin de valider ses droits à la sécurité sociale. Pour cela, il suffit de remplir le formulaire « Déclaration de changement de situation » et de l’envoyer à sa CPAM avec quelques pièces complémentaires : une copie du contrat d’apprentissage, les bulletins de salaire, un relevé d’identité bancaire ou postal, un justificatif d’identité.

Comment continuer à bénéficier des droits à la sécurité sociale lorsque l’on a déjà travaillé en alternance ?

Un étudiant en alternance ayant déjà été affilié à la sécurité sociale n’a aucune démarche particulière à effectuer auprès de sa Caisse Primaire d’Assurance Maladie : en théorie, il continue à percevoir ses remboursements même une fois son contrat terminé. De plus, en l’absence de nouveau contrat de travail, la protection sociale reste active pendant 1 an à compter de la date de fin de l’apprentissage.

Faut-il souscrire à une mutuelle lorsque l’on est étudiant en alternance ?

Beaucoup d’étudiants restent sans mutuelle. Lorsque l’on est en alternance, on touche un salaire qui permet d’avoir une plus grande flexibilité financière et, donc, d’envisager de payer une mutuelle. Certaines offres peu onéreuses incluent des garanties spéciales pour les jeunes, tout en vous permettant d’être entièrement remboursé de vos consultations médicales, par exemple.