Qui est considéré comme assuré social ?


Toute personne bénéficie du statut d’assuré social à partir du moment où elle possède des droits à l’assurance maladie. Il n’est pas obligatoire d’avoir une carte vitale pour être remboursé de ses frais maladie : un ayant-droit peut dépendre d’un assuré possédant sa propre carte. C’est souvent le cas des enfants de moins de 16 ans rattachés à la couverture maladie de leurs parents.

Comment être protégé par sa carte vitale ?

Il ne suffit pas de posséder une carte vitale pour être assuré social. En effet, en l’absence de mise à jour suite à une modification de votre situation, vous pouvez être devant l’obligation de renoncer à vos remboursements. Concrètement, pour garder une carte vitale vous donnant des droits, vous devez avoir une couverture maladie. Si les salariés sont rattachés à la sécurité sociale, d’autres régimes existent pour les artistes, indépendants ou encore étudiants. Ainsi, si vous changez de statut, prenez connaissance des modalités de votre protection sociale.

Peut-on être couvert par sa carte vitale quand on ne travaille pas ?

Les personnes sans emploi ont droit à une protection sociale. Depuis le 1er janvier 2016, la protection universelle maladie est entrée en vigueur. Elle assure à toute personne résidant en France de manière stable un remboursement d’une partie de ses frais de santé, même sans activité professionnelle. Les personnes au chômage ont également droit à une couverture maladie, tout comme les bénéficiaires du RSA qui accèdent au régime général. Afin de toucher des remboursements pour vous aider à assumer vos frais médicaux, le critère de résidence est prépondérant : à partir du moment où vous pouvez justifier de votre implantation stable sur le territoire français, vous avez une couverture sociale.