Comment s’inscrire dans une CPAM ?


Quelles sont les démarches pour s’inscrire dans une Caisse d’assurance maladie ?

La CPAM ou la Caisse Primaire d’Assurance Maladie est une entité composée de plusieurs membres dont le but est de permettre à chacune des personnes affiliées de bénéficier d’un remboursement des soins. Afin de jouir de ce service d’assurance maladie obligatoire, vous devez adopter des démarches en fonction de votre situation professionnelle. En d’autres termes, cette prestation est destinée aux personnes qui exercent une activité professionnelle, qu’elles soient encore étudiantes ou travailleurs au sens large. Pour ce faire, il sera nécessaire au demandeur de déposer à la CPAM de la ville où il réside une déclaration d’embauche établie par son employeur. En plus de cela, il faut déposer dans le même lieu un document comprenant plusieurs formalités obligatoires. Quoi qu’il en soit, sachez que si vous n’êtes pas éligible à la CPAM, vous pouvez profiter de la CMU (Couverture Maladie Universelle).

La CPAM pour les étudiants

Si vous êtes étudiant, sachez que durant vos d’études, vous êtes déjà couvert par l’assurance maladie, l’affiliation à la CPAM étant aussi obligatoire. Toutefois, pour optimiser les conditions de garanties dédiées aux universitaires, il est plus que recommandé de s’affilier à une mutuelle étudiante. D’ailleurs, cette dernière est proposée au moment de l’inscription à l’université. Elle permet donc de profiter de la prestation dans sa totalité. Pour information, si vous avez entre 16 et 20 ans, vous bénéficiez d’une gratuité sur votre affiliation à la CPAM. Par contre, pour les plus de 20 ans, cet acte est payant étant donné que les personnes faisant partie de cette catégorie d’âge sont considérées comme indépendantes vis-à-vis de leurs parents.

La CPAM pour les travailleurs intérimaires ou pour ceux qui font du travail à caractère saisonnier

Si vous avez un emploi à caractère saisonnier ou si vous êtes salarié intérimaire, lors de votre inscription à la CPAM, vous devez vous munir de pièces justificatives prouvant votre temps de travail ainsi que le montant de votre cotisation. Effectivement, pour déterminer votre éligibilité, les organismes de la CPAM tiennent compte du total de vos heures de travail ainsi que du montant de votre cotisation par rapport au standard national. À cet effet, sachez qu’il faut au moins 800 heures de travail durant les 12 derniers mois. Sinon, il faut avoir payé une cotisation supérieure ou égale à 2 030 fois le montant du SMIC horaire, et ce, pendant également 12 mois.