Combien la CPAM va-t-elle me rembourser suite à l’achat de mes lentilles?


Contrairement aux lunettes de vue, les lentilles de contact sont des consommables qu’il faut changer régulièrement. Même si tout le monde ne peut pas en porter à cause des irritations qu’elles peuvent provoquer, et le soin qu’elles exigent, elles sont considérées comme un signe de coquetterie encore aujourd’hui. Malgré l’évolution technologique qui permet de porter des lentilles très performantes, leur coût dans la durée est nettement supérieur à celui de lunettes.

Le remboursement des lentilles, dans quel cas ?

A condition que le médecin traitant ait établi une prescription médicale, les lentilles sont remboursées uniquement dans les cas de pathologie suivants :
– astigmatisme irrégulier
– myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
– anisométropie à 3 dioptries
– aphakie
– strabisme accomodatif
– kératocône

Le remboursement des lentilles par la CPAM, quel montant ?

La règle établie par la CPAM pour le remboursement des lentilles de contact, qui corrigent les pathologies décrites dans le paragraphe précédent, est la suivante :
65% du montant sur la base d’un forfait annuel de date à date, fixé à 39,48 euros. Qu’il s’agisse de lentilles journalières ou hebdomadaires, la base reste identique.

Le remboursement des lentilles par la mutuelle, quel montant ?

En fonction de la cotisation choisie, le contrat de couverture de l’assuré varie. La majorité des mutuelles fixe un plafond de remboursement annuel, à condition, comme pour la Caisse d’Assurance Maladie, que leur soit fournie une prescription médicale. Plus le montant des cotisations est élevé, plus la couverture des soins quelqu’ils soient est importante, et cela s’applique aux lentilles, qu’elles soient jetables ou non. En général on constate que le plafond de remboursement annuel varie entre 150 euros et 500 euros.