Combien coûte un acte chirurgical de reconstruction mammaire ?


Le plus souvent après un cancer, certaines femmes se voient dans l’obligation de vivre une ablation du sein. Suite à cette opération, les changements esthétiques sont importants et peuvent nuire à l’équilibre psychologique de la patiente. Pour retrouver une poitrine normale, il est possible d’utiliser des implants externes, que l’on place directement dans les sous-vêtements, pour reformer une poitrine. Leur achat est généralement remboursé par l’Assurance Maladie. Si l’usage de cette prothèse externe paraît trop compliqué et ne suffit pas au bien-être de la femme, il est possible de réaliser un acte de chirurgie reconstructrice.

Combien coûte une reconstruction mammaire ?

Théoriquement, la chirurgie reconstructrice du sein pour les femmes ayant subi une mastectomie est prise en charge à 100 % par la sécurité sociale. La pose d’implant, la reconstruction par lambeau ou encore par dédoublement sont autant d’actes remboursés par l’Assurance Maladie après une ablation thérapeutique du sein. Malgré tout, il faut savoir que la sécurité sociale rembourse la reconstruction mammaire sur la base d’un forfait de quelques centaines d’euros. Pourtant, dans la plupart des hôpitaux ou cliniques, le tarif global de l’intervention oscille entre 2 000 et 6 000 €.

Pourquoi la chirurgie reconstructrice est si chère ?

On estime que moins d’une femme sur deux ayant subi une ablation du sein envisage une chirurgie reconstructrice, notamment à cause du coût de l’opération. Concrètement, au-delà du forfait de base de la sécurité sociale, de nombreux dépassements d’honoraires pratiqués par le chirurgien et l’anesthésiste gonflent la facture. Afin de prétendre à une bonne couverture sociale de sa chirurgie reconstructrice, il est indispensable d’avoir un contrat avec une bonne complémentaire santé – et, de préférence, de choisir des professionnels conventionnés, qui ne pratiquent pas des tarifs trop élevés. À noter que la reconstruction du sein nécessite souvent plusieurs opérations, notamment pour refaire le mamelon et l’aréole. Autant d’éléments qui pèsent sur le budget des femmes ayant subi une mastectomie.