La carte vitale, à qui en faire la demande ?


Votre carte vitale est mise à disposition par votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie : elle doit être gardée intacte et vous ne pouvez y ajouter aucune rature, mention ou modification quelconque. Cet objet délivré par la CPAM atteste de vos droits à l’assurance maladie. À l’intérieur, on trouve différentes informations relatives à votre prise en charge comme votre identité, votre numéro d’immatriculation, votre régime d’assurance maladie ou encore vos exonérations de ticket modérateur, le cas échéant.

À qui s’adresser pour demander une première carte vitale ?

Si vous ne réalisez aucune démarche particulière auprès de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie, votre enfant recevra un imprimé nommé « Ma nouvelle carte vitale » à l’âge de 16 ans. Cependant, vous pouvez effectuer une demande dès lors que votre enfant atteint les 12 ans. Pour cela, il faut vous connecter sur votre propre compte Ameli et cliquer sur « Commander ma carte vitale ». Vous sélectionnez ensuite votre enfant et téléchargez les pièces à joindre à votre demande (photo et pièce d’identité). La carte vous est envoyée dans un délai de deux semaines à compter du jour de la commande.

Que faire lorsque l’on est un nouvel assuré social ?

Si vous venez d’arriver en France, vous ne possédez pas encore de carte vitale. Il faut alors vous adresser à votre CPAM pour obtenir un numéro d’affiliation. Vous recevrez par la suite un imprimé « Ma nouvelle carte vitale ». Cette démarche administrative est également réalisable sur Internet, directement depuis votre compte Ameli.

Comment réagir suite à la perte ou au vol de la carte vitale ?

Vous pouvez rencontrer des problèmes directement liés à votre carte vitale : dysfonctionnements, perte ou vol. Quelle que soit la nature du souci, contactez rapidement votre Caisse d’Assurance Maladie : en fonction de la situation, elle vous guidera sur la démarche à suivre. Toute déclaration de perte ou de vol est entièrement gratuite.