Comment sont calculés les tarifs des médecins spécialistes ?


Les tarifs des médecins spécialistes de secteur 1, rattachés aux remboursements de la sécurité sociale, varient en fonction de la spécialité du praticien. Ainsi, votre consultation chez un spécialiste ne vous coûtera pas la même somme en fonction de la discipline dans laquelle ce dernier exerce. Pour les psychiatres, neuro-psychiatres et neurologues, le tarif de base est de 37 €. Pour les cardiologues, la consultation est fixée à 45,73 €. Pour les gynécologues ou ophtalmologues de secteur 1, le tarif est de 28 € — sachant que des honoraires avec dépassements maîtrisés sont possibles si le professionnel adhère au contrat d’accès aux soins.

Puis-je consulter un médecin spécialiste sans consulter mon médecin généraliste ?

Pour rester dans le parcours de soins coordonnés, il faut théoriquement consulter son médecin généraliste avant d’aller voir un spécialiste. Si, par exemple, vous avez des problèmes de peau, il faut d’abord vous adresser à votre médecin traitant qui, ensuite, vous dirigera vers un dermatologue. En suivant cette démarche, vous restez dans le parcours de soins coordonnés et percevez les remboursements traditionnels de la sécurité sociale.

Quels spécialistes puis-je consulter sans rendez-vous préalable avec le médecin traitant ?

Il est possible, sans sortir du parcours de soins coordonnés, de consulter certains médecins spécialistes sans avis préalable du médecin généraliste. On peut ainsi aller voir un ophtalmologue, un gynécologue ou un chirurgien dentiste sans aucune démarche auprès du médecin traitant. Il est également possible de consulter un psychiatre sans avis du médecin traitant, à condition d’être pris en charge par ce spécialiste avant d’avoir atteint l’âge de 26 ans. Comme pour les médecins généralistes, les médecins spécialistes peuvent appliquer des majorations s’ils réalisent des visites à domicile ou, entre autres, s’ils exercent un acte médical particulier.