Qui peut bénéficier de la CMU ?


Qui a droit à la CMU (Couverture Maladie Universelle) ?

La CMU ou couverture maladie universelle est une prestation qui donne l’opportunité à toute personne résidant  en France  de bénéficier d’une couverture médicale. Cependant, Il est nécessaire que celle-ci ne soit pas déjà couverte par un autre régime obligatoire d’assurance maladie, comme celui de la carte vitale, par exemple. La gestion de la CMU est confiée à l’URSSAF (Unions de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d’allocations familiales). Pour information, depuis le 1er janvier 2016, ce dispositif social est remplacé par la protection universelle maladie (PUMA).

Quelles sont les conditions d’accès à la CMU ?

Qui peut avoir droit à la CMU ? Voilà une question que la plupart d’entre nous se posent. En plus de la condition citée précédemment concernant le fait que l’on ne doit pas profiter déjà d’un régime d’assurance maladie de façon personnelle ou en qualité d’ayant droit, notez que cette couverture s’adresse uniquement aux personnes ayant choisi la France comme leur pays de résidence. Il est alors nécessaire de prouver la régularité de sa situation. Par ailleurs, elle est aussi faite pour les individus qui résident dans les DOM-TOM. Pour information, tout comme le régime de la Sécurité Sociale, la couverture maladie universelle, désormais appelée protection universelle maladie, permet au conjoint et aux ayants droit de son bénéficiaire d’en avoir le droit. Les jeunes dont l’âge ne dépasse pas les 25 ans peuvent être inscrits au nom de leurs parents.

La CMU complémentaire pour les personnes à faibles revenus

En effet, il y a ce qu’on appelle CMU complémentaire. Il s’agit d’une prestation permettant aux personnes à faibles revenus d’avoir accès à une assurance santé gratuite. Mais pour en bénéficier, il est nécessaire de disposer de ressources imposables plafonnées et résider en France ou dans les DOM-TOM. À noter que les individus éligibles au RSA profitent automatiquement de la CMU complémentaire. Cette prestation est également faite pour les artisans à faibles revenus, même s’ils sont affiliés à un régime obligatoire d’assurance maladie.